Créer un « buzz » avec une idée forte et… la vérité

Créer un « buzz » avec une idée forte et… la vérité

Créer un « buzz » avec une idée forte et… la véritéLes stratèges en relations publiques sont capables du meilleur… et du pire. Ceux et celles en marketing, aussi.

Voici trois exemples dont les proportions « idée forte vs vérité » sont différentes.

 

 

Présenter la marchandise… « au naturel » !

Résumé

Inauguration de la boutique Un style de vie, sur la rue St-Jean à Québec.

Idée

Créer une « vitrine vivante » pour attirer l’attention des passants sur les jeunes mannequins et… les sous-vêtements qu’ils portent !

Mon appréciation

Superbe idée ! C’est la preuve qu’une idée forte peut voir le jour et être exploitée avec brio, et ce, avec un budget limité

« Buzz »

Réussi plus que prévu, puisque les consommateurs se sont « appropriés » la marque Un style de vie en allant placer leurs propres photos sur le site ! Ceci a optimisé la couverture de presse. Que demander de plus ?

Vérité

Évidente : cette boutique vend des sous-vêtements et  son propriétaire a choisi de les présenter « au naturel » !   

Commentaire

Mon collègue Danny Kronstrom – qui est également consultant en marketing internet – a joué d’audace… et il a gagné son pari !

  

Créer la nouvelle… dans un nid-de-poule !

Blog buzz
Source : Radio-Canada
 
Résumé

Avant même le retour du printemps, l’agence TAXI a créé la « saison des nids de poule » !

Idée

Créer une application iPhone  et un site web à propos des nids-de-poule  des rues montréalaises, et ce, dans le but de positionner l’agence comme étant créative et très à jour en ce qui a trait aux innovations technologiques.

Mon appréciation de l’idée 

C’est très réussi !

Au départ, on cherche la Ville de Montréal comme cliente de cette application. Mais il faut se rendre à l’évidence : c’est plutôt une agence qui a créé cette campagne afin d’attirer l’attention sur elle – et notamment en plaçant une automobile dans un faux gigantesque nid-de-poule au centre-ville  – ce qui lui a valu une impressionnante couverture de presse.

En réaction, la Ville de Montréal a annoncé qu’elle allait tenir compte des renseignements transmis par les automobilistes…

« Buzz »

Absolument spectaculaire, avec plus de 7000 nids-de-poule répertoriés après trois jours !

Vérité

Évidente : l’organisation qui a créé ce « stunt » est clairement identifiée            .

Commentaire  

L’équipe de TAXI aurait pu prendre quelques heures de plus pour se doter d’une version entièrement francophone et d’un référencement plus efficace…

 

Transformer le président des États-Unis en… dindon de la farce ! 

turkey2003
Source : Washinton Post

Résumé

En 2003, le président George W. Bush s’est rendu à Bagdad pour encourager les troupes, à l’occasion d’un repas traditionnel de l’Action de grâce.  

Idée

Raviver la flamme patriotique en temps de guerre et, bien sûr, faire un « photo op » avec le Président Bush, exhibant fièrement une dinde succulente, comme s’il allait la servir lui-même aux militaires. 

Mon appréciation de l’idée

Très mauvaise… puisque le « photo op » a été complètement raté, transformant le Président des États-Unis en… dindon de la farce !

« Buzz »

Parmi les journalistes présents, Mike Allen a publié un artice dans le Washington Post – article maintenant impossible à retracer – dénonçant le leurre de la fausse dinde en plastique.

La photo a circulé partout – même si les médias sociaux n’étaient aussi puissants que de nos jours. Et, plutôt que de présenter une image empathique du Président Bush à la population, les gens ont rapidement compris qu’ils s’étaient fait mentir…  

Vérité

Le journaliste s’est rétracté : la grosse dinde n’était pas en plastique. Néanmoins, elle devait servir uniquement de décoration de table, et non pas à réconforter l’estomac des militaires…

Parmi les rumeurs qui ont circulé à l’époque : la véritable dinde aurait été dorée avec de l’huile à moteur et… un chalumeau !

De son côté, la Maison Blanche a affirmé que George W. Bush aurait agi spontanément.

 

Conclusion

Il s’agit de l’une des pires gaffes commises par des stratèges en relations publiques au cours de la dernière décennie. J’espère qu’elle fait encore l’objet d’une étude de cas dans les universités !

La vérité, lorsque présentée intelligemment, reflète toujours la confiance et, parfois même, l’audace. Alors que le mensonge finit toujours par sortir… et de plus en plus rapidement avec les médias sociaux.

Sur ce, Joyeuses Pâques à l’ex-Président Bush et à vous tous !

Vous aimerez peut-être aussi

0 commentaire(s)