Téo et sexfies

Sexfies - VRAK.tv

Quel est le dénominateur commun entre Téo Taxi et les sexfies ?

À l’origine, il s’agit de mauvaises nouvelles qui pourraient résulter en d’excellentes nouvelles !

Déficit de réputation : Téo Taxi

Fondateur de Téo Taxi et homme d’affaires que les médias ont transformé en vedette, Alexandre Taillefer cristallise l’opinion : il a ses adeptes et ses dénigreurs. Mais, personne ne peut lui enlever son obsession à voir les choses autrement et à créer des modèles d’affaires audacieux.

Malgré cela, l’échec de Téo Taxi est aussi pénible pour les poches des Québécois – qui viennent de perdre plusieurs dizaines de millions $ dans cette aventure – que pour l’égo de son créateur. Celui-ci, généralement si volubile devant les médias, a commencé par se terrer… avant de céder à la pression médiatique et de commenter.

La couverture médiatique des déboires de Téo Taxi a été gigantesque dans les médias traditionnels : 1 268 retombées entre le 29 janvier et le 4 février – puis 306 autres, les 5 et 6 février, lorsque les hommes d’affaires Pierre Karl Péladeau et Éric Boyco ont manifesté de l’intérêt pour relancer les activités de la société mère Taxelco.

Évolution médiatique - Téo Taxi

Mesure Média a analysé deux retombées dont le contraste est frappant :

  • La chute brutale des entrepreneurs, Le Devoir, 2 février 2019, page B4. Plusieurs variables sont négatives, dont celles-ci : le titre, le traitement journalistique et la photo. Déficit de réputation de – 15 495 $ pour Alexandre Taillefer;
La chute brutale des entrepreneurs - Le Devoir
SOURCE : LE DEVOIR
  • Péladeau et Boyko lorgnent le taxi, La Presse+, 6 février 2019. Toutes les variables sont positives, dont celles-ci : le titre, l’amorce et le traitement journalistique. Gain de réputation de 62 108 $ pour Pierre Karl Péladeau et gain de réputation de 59 912 $ pour Eric Boyko.

LES QUÉBÉCOIS DISTINGUENT DE PLUS EN PLUS LA MARQUE TÉO ET ALEXANDRE TAILLEFER.

La bonne nouvelle dans le cas de Téo, c’est que les Montréalais souhaitent ardemment son retour. En effet : dans un sondage Léger diffusé le 4 février dans les médias de Québecor, 79 % des répondants étaient favorables à la relance de l’entreprise de taxis électriques par une entreprise québécoise.

Déficit de réputation : VRAK.tv

VRAK et polémique
SOURCE : RADIO-CANADA

Un texte intitulé « 10 trucs pour réussir ton sexfie sans ruiner ta réputation » et publié sur le site VRAK.tv a créé un tel tollé, le week-end dernier, qu’il a été rapidement retiré – tout comme la photo suggestive qui l’accompagnait (celle au début de ce blogue).

Pourquoi ce tollé ? Parce que tout ce qui est lié à l’intimité des adolescents, c’est de la dynamite – en particulier à l’ère du #MeToo et d’une controverse qui perdure au Séminaire des Pères maristes, à Québec.

Controverse du sexfie - JDM
SOURCE : JOURNAL DE MONTRÉAL

Dans ce contexte, il faut avoir été déconnecté de l’actualité pour toucher à ça… D’ailleurs, la vitesse à laquelle les communicateurs de Bell Média – propriétaires de VRAK.tv – ont réagi en retirant le texte du site et en diffusant un communiqué aux médias démontre que le contrôle de la situation a été vite repris.

Évolution médiatique - Vrak.tv
LES MÉDIAS PARLENT TRÈS PEU DES CHAÎNES SPÉCIALISÉES… SAUF LORSQUE SURVIENNENT DES CONTROVERSES.

Mesure Média a analysé une retombée :

  • Controverse du sexfie : un faux pas de VRAK, Journal de Montréal, 5 février 2019, page 32. Toutes les variables sont négatives, dont celles-ci : le titre, la photo, la légende, l’amorce et la mortaise. Déficit de réputation de – 34 920 $ pour Vrak.tv.

Au-delà de la réaction épidermique dans les médias sociaux et traditionnels, il y a une bonne nouvelle pour VRAK.tv. En effet : le contenu du texte – qui portait notamment sur les notions de respect et de consentement – est beaucoup plus nuancé que le laissaient croire le titre et la photo… Il pourrait être réutilisé en évitant, cette fois-là, une explosion !

Chaque vendredi, Mesure Média présente le gain de réputation (ou le déficit) enregistré par une marque, une organisation ou une personnalité au cours de la semaine.

Note: Après avoir tenu compte du coût publicitaire avant négociation d’une retombée de presse, nous évaluons différentes variables d’analyse afin d’établir le gain ou le déficit de réputation de la retombée. Le gain ou le déficit de réputation (en dollars) d’une retombée est calculé à partir de plusieurs critères quantitatifs et qualitatifs pondérés, dont le traitement journalistique accordé au message ainsi que les aspects graphiques et visuels.

0 commentaire(s)