Relations publiques

Jack Layton : communicateur exceptionnel

Par Pierre Gince, PRP, ARP   |   23 août 2011
Jack Layton

Jack LaytonTous les stratèges en communication souhaitent – ne serait-ce qu’une seule fois dans leur carrière – appuyer un Jack Layton.

Avec le décès de « Jack », la société canadienne perd à la fois l’un des plus grands hommes politiques des dernières décennies et un communicateur exceptionnel.

Comment pourrait-on le qualifier ?

  1. Vrai. Peu importe que l’on ait partagé ou non ses idées politiques, Jack Layton était – dans un monde hélas cynique envers la politique – celui avec qui plusieurs millions de Canadiens auraient aimé casser la croute. C’est parce que les gens le  trouvaient vrai, authentique et empathique qu’ils avaient confiance en lui ;
  2. Expert. Ce n’est pas parce que son grand-père et son père avaient fait de la politique avant lui qu’il est devenu un expert de la politique et des communications. C’est plutôt parce qu’il a pris tout le temps nécessaire pour apprendre les rudiments de la politique, avant de se perfectionner… à tous les jours !
  3. Clair. Davantage que beaucoup de politiciens, Jack Layton savait comment choisir les enjeux qui allaient toucher les gens, et les résumer clairement. Toujours en quelques mots afin de « faire la manchette ». Ainsi, il n’y a probablement pas de canadiens qui ne savaient pas qu’il prenait fait et cause pour les familles de classe moyenne ;
  4. Conséquent. Dès son entrée sur la scène municipale à Toronto et par la suite comme chef du NPD, Jack Layton s’est positionné rapidement comme un politicien qui voulait faire les choses autrement : ses propos, dynamiques et souvent avant-gardistes, étaient appuyés par des actions concrètes. Ainsi, il ne faisait pas que parler de transport alternatif… Il se déplaçait fréquemment à vélo et en métro !
  5.  Juste (« Fair Play »). Dans une arène où beaucoup de coups sont permis, Jack Layton était reconnu comme un redoutable négociateur qui, toutefois, savait placer l’éthique et le respect devant tout enjeu ;
  6. Ouvert. Jack Layton a contribué à transformer la pensée politique du NPD, en plus de transposer plusieurs concepts en engagements concrets. De plus, il savait comment rallier les troupes aux opinions différentes ;
  7. Bien entouré. Tous les leaders n’ont pas l’audace de recruter des gens forts, aux expertises complémentaires ; Jack Layton l’a fait au sein de sa députation et de son cabinet politique ;
  8. Calme en situations de crises… et Dieu sait s’il y en a en politique ! Il savait désamorcer sereinement les situations embêtantes ;
  9. Respecté par les journalistes. Jack Layton a appris et respecté les règles écrites et non écrites du domaine journalistique. Ceci explique pourquoi les médias et lui ont su tisser des liens professionnels de qualité – souvent mêlés à l’amitié – qui ont autant servi les intérêts des médias que de « Jack » ;
  10. Pertinent dans les médis sociaux. Il y a déjà plusieurs années que Jack Layton a compris et maîtrisé l’impact des médias sociaux, et qu’il s’est entouré d’experts afin de maximiser son rayonnement dans l’univers du 2.0.

Et le charisme ?

Je ne crois pas que le charisme soit une qualité, mais plutôt la confirmation « bien évidente » qu’une personne possède les sept ou huit premières qualités énoncées plus haut. Ainsi, on regarde une personne et si celle-ci nous impressionne rapidement, bien au-delà de ses traits physiques, c’est qu’elle est charismatique. À l’opposé, nous rencontrons régulièrement des « beaux parleurs » qui, malgré leurs efforts parfois spectaculaires, sonnent faux à nos yeux…

Très souvent, les stratèges en relations publiques se font demander par des dirigeants d’organisations de les appuyer afin qu’ils deviennent des « leaders », des « stars », des « gens charismatiques ». Hélas pour eux, il n’existe pas de recettes magiques pour y arriver…

Une personne qui n’est pas « vraie » et qui ne regroupe pas les qualités que possédait naturellement Jack Layton ne se démarquera pas. C’est ce qui faisait de cet homme politique, un communicateur exceptionnel.


Pierre Gince, PRP, ARP
Pierre Gince, PRP, ARP
Pierre Gince a créé la firme d’analyse et d’évaluation des médias Mesure Média en 2015, après avoir fait de l’analyse de presse dès 1996.