Notre offre

Rapports d’analyse des médias

Par Caroline Roy   |   2 avril 2014

Des données quantitatives et qualitatives précises et sur mesure pour nos clients

L’évaluation des relations de presse consiste à analyser, quantitativement et qualitativement, les retombées obtenues dans les médias.

Alors que de plus en plus de professionnels en communication veulent pouvoir faire analyser leurs investissements en relations publiques et en communication, on retrouve sur le marché beaucoup d’outils qui génèrent des rapports sommaires, inutilement complexes ou parfois peu objectifs…

Nos rapports d’analyse du contenu des médias se distinguent par leurs données compréhensibles, précises, et surtout utiles.

Nous offrons un service d’analyse du contenu des médias clé en main et sur mesure à partir de votre propre revue de presse.

Une analyse quantitative et qualitative personnalisée

Exemple de rapport d'analyse des médias
Cliquez pour agrandir l’image

Nos rapports d’analyse des retombées de presse permettent de mesurer :

  • le gain ou le déficit de réputation pour une organisation et/ou ses concurrents
  • l’impact des messages à travers les porte-parole
  • l’effet (impact) positif et négatif des retombées de presse
  • le positionnement de l’organisation ou de la marque dans la retombée de presse : titre, l’amorce, photo, etc.
  • le retour sur l’investissement
  • la répartition géographique de la couverture de presse
  • l’évolution de la couverture médiatique d’un enjeu
  • le poids d’une marque ou d’une organisation dans les médias
  • la couverture des enjeux des organisations et de leurs concurrents

Notre outil d’évaluation du contenu des médias, mesure [d], fournit plusieurs données, graphiques et tableaux, qui aident nos clients à apprécier leurs bonnes stratégies et à considérer objectivement l’impact de leur campagne de relations de presse.


Caroline Roy
Caroline Roy
Caroline Roy œuvre dans le domaine des communications depuis plus de 10 ans. D’abord journaliste, notamment au Journal de Montréal pendant quatre ans, elle a agi comme analyste principale chez un courtier en information médias, avant de se joindre à l’équipe de Mesure Média en 2013, où elle a rapidement montré sa passion et sa détermination au point d’en devenir associée et vice-présidente dès 2015.