Analyse de presse

Élections fédérales : état des forces sur les médias sociaux

Par Caroline Roy   |   6 août 2015
élections fédérales

En dépit du fait que plusieurs Canadiens sont encore au chalet, en voyage ou à la plage, Stephen Harper a décidé de déclencher les élections dimanche dernier. C’est un véritable marathon qui s’annonce pour les partis politiques fédéraux qui devront s’affronter pour onze semaines afin de mériter la confiance des Canadiens.

Pour se démarquer lors de cette campagne – la plus longue des temps modernes – les partis devront trouver des moyens de se faire entendre et passer leur message. À ce chapitre, les médias sociaux représentent une opportunité formidable.

Cette chronique hebdomadaire sur les médias sociaux aura comme objectif de dégager les tendances et les bons coups de la semaine. Elle servira également à analyser les performances des différents partis et à mieux comprendre leur stratégie sur les médias sociaux.

Commençons par l’analyse des premiers jours de la campagne, c’est-à-dire du 2 au 5 août.

 

Audience sociale : Harper et Trudeau dans une classe à part elections 2015

Lorsque vient le temps d’examiner la taille de l’audience de chaque chef des principaux partis, on se rend rapidement compte que Stephen Harper et Justin Trudeau sont dans une ligue à part. Avec plus de 1 million et 960 000 abonnées respectivement sur Twitter, Facebook et Instagram, Stephen Harper et Justin Trudeau distancent de loin Thomas Mulcair qui atteint les 220 000 abonnés.

 

Tom Mulcair fait le plein d’abonnésélections médias sociaux

Bien qu’il traîne de la patte au niveau de la taille de ses communautés, Thomas Mulcair affiche la croissance la plus importante de son audience depuis le début des élections avec une croissance dépassant les 4 %. Les trois autres chefs traînent derrière avec une croissance inférieure à 1.3 %.

Nous pouvons donc déduire que plus de gens s’intéressent à M. Mulcair ou que ce dernier fait de la publicité pour acquérir de nouveaux abonnés. Si j’avais à deviner, je dirais que c’est un mélange des deux.

 

Justin Trudeau : hyperactif du clavier

élections médias sociaux

 

Au chapitre du nombre de publications, on note clairement que Justin Trudeau dépasse ses concurrents quant au volume de publications combinées sur Facebook, Twitter et Instagram. Il affiche 54 publications au compteur. Stephen Harper quant à lui se retrouve dernier avec seulement 18 publications depuis le début de la campagne.

Il ne faut pas oublier que le nombre de publications n’est pas un gage de qualité. En effet, un chef pourrait techniquement publier à un rythme effréné tout au long de la campagne, mais si ses publications ne suscitent pas d’engagement, ils ne sont que du bruit qui s’ajoute à la sphère sociale. D’où la raison pour laquelle on s’intéresse au taux d’engagement.

 

Taux d’engagement : Mulcair et Harper en tête

 

campagne fédérale 2015

Plusieurs choses sont intéressantes à noter au niveau du taux d’engagement. D’abord, Stephen Harper qui arrive au dernier rang pour le nombre de publications arrive au deuxième rang au niveau du taux d’engagement moyen par publication. On en conclut donc que bien qu’il publie moins fréquemment, ses publications trouvent écho auprès des électeurs puisqu’elles suscitent des réactions.

Stephen Harper est toutefois devancé par Thomas Mulcair, qui génère un bon taux d’engagement en plus d’avoir une fréquence de publication élevée. M Mulcair et M. Harper sont d’ailleurs dans un groupe distinct puisqu’il devance de loin M. Duceppe et ensuite M. Trudeau qui arrive bon dernier.

 

La photo de Justin Trudeau fait réagir

 

élections fédérales

 

Quelle publication a généré le plus d’interactions du 2 au 5 août sur les médias sociaux? C’est nul autre que Justin Trudeau qui a décidé de changer sa photo de profil à un moment stratégique. Telle une photo de chatons dans votre fil de nouvelle, plusieurs ont été incapables de résister et ont donc interagi avec la photo.

En tout, cette photo a généré 14 219 « j’aime », 1 485 commentaires et 685 partages pour un total de 16 342 interactions. Toutefois, le top 5 des publications qui ont suscité le plus d’interactions a été dominé par Stephen Harper qui vient rafler les positions deux, trois et quatre. Thomas Mulcair est exclu de ce premier top 5.

Voilà donc l’état de forces sur les médias sociaux lors des premiers jours de campagne. Lors des prochaines semaines, nous allons pouvoir dégager des tendances pour être en mesure de déterminer qui a le vent dans les voiles!

 

Glossaire :

Interactions: Le nombre d’interactions sur vos publications dans les médias sociaux. Plus précisément, on compte les indicateurs suivants pour chaque plateforme:

  • Twitter: retweets, favoris sur les tweets
  • Facebook: “J’aime”, partages, commentaires sur les publications
  • Instagram: “J’aime”, et commentaires sur les publication

Taux d’engagment: le taux d’engagement est calculé de la façon suivante

  • Le nombre d’interactions divisé par 100 abonnés

Cette méthode de calcul nous permet d’avoir une mesure commune pour facilement comparer un compte à un autre, et ce, peu importe la taille du compte ou la plateforme sociale.


Caroline Roy
Caroline Roy
Caroline Roy œuvre dans le domaine des communications depuis plus de 10 ans. D’abord journaliste, notamment au Journal de Montréal pendant quatre ans, elle a agi comme analyste principale chez un courtier en information médias, avant de se joindre à l’équipe de Mesure Média en 2013, où elle a rapidement montré sa passion et sa détermination au point d’en devenir associée et vice-présidente dès 2015.