Analyse de presse

COVID-19 : Les prix Orange et Citron du 3 avril 2020

Par Pierre Gince, PRP, ARP   |   3 avril 2020

S’il y a un élément positif qui jaillit de cette crise nommée COVID-19, c’est bien l’importance de la communication dans la gestion.

Jusqu’à présent, ce qui distingue les premiers ministres François Legault et Justin Trudeau, tout comme les docteurs Theresa Tam et Horacio Arruda, c’est leur volonté et leur aisance à communiquer clairement. Et avec empathie.

Depuis quelques semaines, de nombreuses personnalités et marques se révèlent sous leur vrai jour. Pour le meilleur et… le pire.

Tous les vendredis, Mesure Média présente ses Prix Orange et Citron de l’actualité. Il s’agit d’une chronique sans prétention qui vise uniquement à alléger l’atmosphère…

 

 

  • À Josée Scalabrini, présidente de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ)… qui a été incapable d’expliquer à l’animateur du 98,5fm Patrice Lagacé, lundi, pourquoi les enseignants ne pouvaient pas téléphoner à leurs élèves à toutes les semaines.

Beaucoup de phrases creuses comme « Garder nos élèves en processus, en approfondissement » et « Je travaille de 5 heures le matin à minuit », mais… pas de réponse claire à cette question.

Pourtant, cette porte-parole expérimentée sait sans doute que l’on ne s’aventure jamais en entrevue sans avoir ou un deux messages-clés clairs et convaincants pour le public à rejoindre…

 

  • Au Bureau de la concurrence… qui a choisi d’annoncer sa position à propos de l’acquisition proposée de Transat par Air Canada, en toute fin de journée vendredi dernier. Ce truc est vieux comme le monde : diffuser à ce moment-là, les informations qu’une organisation est obligée de transmettre, et ce, en souhaitant que les journalistes souvent en « mode congé » ne les verront pas passer…

Pourtant, le Bureau de la concurrence est un organisme fédéral qui a l’obligation de rendre ses décisions publiques ! Et sa position était attendue de toute l’industrie de l’aviation. Pourquoi, alors ?

 

 

  • Aux ministres Mathieu Lacombe et Marguerite Blais… qui utilisent leurs talents de communicateur pour élargir le spectre que couvrent, à tous les jours, le Premier ministre François Legault et la ministre de la Santé, Danielle McCann.

Ministre responsable des ainés et des aidants naturels, Marguerite Blais est l’une des ministres les plus connues et appréciées des Québécois, peu importe qu’elle soit libérale ou caquiste.

 

SOURCE : TVA

 

La COVID-19 venait à peine de prendre place dans l’actualité québécoise qu’elle s’y trouvait aussi – sans surprise et régulièrement – comme porte-étendard de clientèles qu’elle affectionne.

Puis, le ministre de la famille, Mathieu Lacombe, a tenu à rassurer les enfants du Québec après avoir été bouleversé par la question de son fils de 6 ans qui lui a demandé si l’un d’eux allait mourir de la COVID-19…

SOURCE : FACEBOOK DE TÉLÉ-QUÉBEC

 

Ancien lecteur de nouvelles dans l’Outaouais, le ministre Lacombe a retrouvé ses réflexes de vulgarisateur en répondant directement aux questions portant sur la pandémie. Il s’agit d’un point de presse « pour enfants seulement », à l’initiative de Télé-Québec et de la Coopérative nationale de l’information indépendante (notamment le quotidien Le Soleil).

 

  • À Éric R. La Flèche, président et chef de la direction de Métro… qui, de façon vraiment exceptionnelle, a accepté d’accorder une entrevue. Il était à Tout le monde en parle, dimanche dernier.
SOURCE : RADIO-CANADA

 

C’est au nom des commerçants que monsieur La Flèche était à la grand’messe de Guy-A. Lepage. Il avait le côté sympathique de l’épicier de quartier qui appuie ses marchands et ses employés, s’est montré sensible à la sécurité alimentaire pour les clients et a salué ses concurrents, en plus de donner généreusement aux banques alimentaires !

Je parie qu’une fois la crise terminée, les journalistes de la presse économique feront encore plus intensément le pied de grue devant son bureau…

 

  • À Denis Coderre… qui demeure toujours friand d’entrevues, même en ces temps de pandémie !

Lundi, l’ex-maire de Montréal était au micro de Jonathan Trudeau à QUB radio pour partager son point de vue sur la gestion de la COVID-19 dans la métropole. Quelques 24 heures plus tard, il revêtait habits et casquette des Expos de Montréal, le temps d’une entrevue avec l’animateur Jean-Charles Lajoie à TVA Sports – qui présente depuis cette semaine des matchs de nos Z’Amours datant des années 90.

En cette période difficile, la nostalgie du bon vieux temps où les Expos gagnaient dans un Stade olympique rempli est une valeur sûre !

  • Avec Docteure Theresa Tam… qui a essayé de s’inventer des racines québécoises avec Lâche pas la patate

 

 


Pierre Gince, PRP, ARP
Pierre Gince, PRP, ARP
Pierre Gince a créé la firme d’analyse et d’évaluation des médias Mesure Média en 2015, après avoir fait de l’analyse de presse dès 1996.