Analyse de presse

Bon coup médiatique : les cabanes à sucre

Par Pierre Gince, PRP, ARP   |   15 mars 2021

À pareille date en 2020, l’un des « drames nationaux » fut la fermeture des cabanes à sucre. Cette année, même s’il est encore impossible d’y aller, leurs produits viennent à nous !

Une idée, puis une marque

Il fallait y penser… et c’est ce qu’a fait la présidente de l’Association des salles de réception et érablières du Québec et copropriétaire du Chalet des Érables, Stéphanie Laurin : aider les 70 érablières encore en vie à le demeurer jusqu’à leur réouverture.

L’idée est devenue une marque, et les appuis se sont multipliés : un magnifique site web éveille les sens, une page Facebook donne toutes les informations nécessaires, le « hashtag » #paricilessucres contribue au ralliement, les supermarchés Métro servent de lieux additionnels de cueillette, l’équipe de Boucane en direct a mobilisé les artistes 2Frères, Daniel Boucher, Yves Lambert et Guylaine Tanguay pour une publicité et une prestation Web exclusive aux acheteurs d’une boite de Ma cabane à la maison, etc.

YVES LAMBERT DANS LA PRESTATION WEB.
SOURCES DU VISUEL : PROSPEK ET SOMA

Tout n’a pas été parfait. Ricardo s’est aventuré dans ce marché – ce qu’il s’est fait reprocher. Il a fait amende honorable.

SOURCE DU VISUEL: FACEBOOK

Combien ?

Depuis le début février et à ce jour, la campagne Ma cabane à la maison a généré une couverture médiatique exceptionnelle : à peu près tous les médias grand public dits « nationaux » – ceux qui rayonnent dans le grand Montréal et dans l’ensemble du Québec – en ont parlé.

SELON MESURE MÉDIA, LE REPORTAGE DIFFUSÉ DURANT LE BULLETIN DE NOUVELLES DE TVA, LE MIDI, A GÉNÉRÉ UN GAIN DE RÉPUTATION DE 8 965 $ À LA MARQUE MA CABANE À LA MAISON.
SOURCE DU VISUEL : TVA.CA

En entrevue avec Bernard Drainville au 98,5fm, la présidente Stéphanie Laurin est parvenue à obtenir un score de performance de +155 %.

Et, fait rare, environ 80 % de la couverture provient des médias implantés dans de nombreux médias régionaux et locaux.

EN VERSIONS PAPIER ET EN LIGNE, LES HEBDOMADAIRES ONT ACCORDÉ BEAUCOUP D’ATTENTION À CETTE « OPÉRATION CHARME » ! DANS LE CANADA FRANÇAIS DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, LA MARQUE A OBTENU UN SCORE DE PERFORMANCE DE +146 %.
SOURCE DU VISUEL : LE CANADA FRANÇAIS

AU COURS DU DERNIER MOIS, LES MÉDIAS TRADITIONNELS ONT MENTIONNÉ PLUS DE 900 FOIS MA CABANE À LA MAISON. C’EST EXCEPTIONNEL !

Selon la relationniste Diane Jeannotte – responsable des relations de presse pour Ma cabane à la maison – il s’agit de l’une des opérations de presse les plus marquantes de sa carrière. « Les médias ont rapidement considéré qu’ils pourraient contribuer, eux aussi, à l’appel à la solidarité que les propriétaires de cabanes à sucre ont lancé aux Québécois. Ça se reflète à la fois dans la quantité invraisemblable de retombées obtenues et la tonalité de la couverture médiatique ».

L’UNE DES CLÉS D’UNE OPÉRATION DE PRESSE RÉUSSIE, C’EST DE PRÉPARER LE TERRAIN AVANT LA PRINCIPALE POINTE DE MÉDIATISATION, ET DE PARVENIR À DEMEURER PRÉSENT DANS L’ACTUALITÉ PAR LA SUITE.
SOURCE DU VISUEL: CISION. PHOTO : MA CABANE À LA MAISON

Un Premier ministre engagé

Le moins que l’on puisse dire, c’est que François Legault a la couenne dure !

Malgré ceux et celles qui lui reprochent de lire avant de se coucher… il continue de faire la promotion d’un livre québécois par semaine ! Et, il fait fi des critiques portant sur cette campagne de survie des cabanes à sucre en posant devant chez lui, avec son épouse, avant d’aller se régaler !

Évaluer la couverture médiatique positive ?

Depuis quelques années, l’évaluation du contenu de la couverture dans les médias sociaux et traditionnels est en progression constante. La raison principale est fort simple : c’est avec des données fiables que se font les analyses les plus judicieuses, et que les meilleures stratégies sont établies.

Ainsi, que les résultats soient satisfaisants ou non à première vue, il est pertinent d’aller au fond des choses.

DIFFÉRENTS CROISEMENTS DE DONNÉES GÉNÈRENT DES ANGLES D’ANALYSE QUI ENRICHISSENT TOUT BILAN.

Par exemples :

  • le gain de réputation obtenu à la radio, à la télévision et sur les tablettes
  • le score de performance dans les différents médias sociaux et traditionnels
  • les parts de voix dans les différentes régions du Québec
  • le nombre de mentions de la campagne et de son principal partenaire
  • le nombre de visuels fournis par les communicateurs et repris dans la couverture médiatique
  • etc.

À retenir :

  • Même durant une pandémie, d’excellentes idées peuvent jaillir et elles peuvent se concrétiser en misant sur la solidarité de nombreux partenaires;
  • C’est avec des données fiables que se font les analyses les plus judicieuses, et que les meilleures stratégies sont établies.