Jean Lapierre, homme de parole

Nous sommes en 2012, à quelques semaines de la campagne électorale au Québec. Mon associée Caroline Roy et moi sommes très fiers d’avoir mis au point un nouvel outil de mesure des performances des partis : www.gagnerlajournee.com

Autour de nous, on dit que c’est un outil original qui nous permettra de nous positionner dans l’actualité. Mais, ça ne nous suffit pas. Il nous manque une opinion : celle de Jean Lapierre.

Un ami commun l’appelle et lui dit : « Jean, j’ai un ami qui a créé un outil de mesure pour les élections et il aimerait ça t’en parler, pourrais-tu prendre un café avec lui ? ». Hyperactif, il n’avait probablement retenu que trois mots : mesure, élections et café. Il dit oui tout de suite.

Deux jours avant le déclenchement des élections, Caroline et moi le rencontrons au Latini. Il nous accueille chaleureusement et nous allons droit au but : voici notre outil et ses attributs. Passionné, il nous bombarde de questions très pertinentes. Puis, il s’arrête, nous sert son sourire si connu et nous dit : « C’est bon, votre affaire. J’aime ça et je vais en parler ».

En effet, il a souvent diffusé nos scores à la radio, à la télévision et sur Twitter – contribuant à donner beaucoup de crédibilité à notre entreprise.

Merci et au revoir, Jean !

Vous aimerez peut-être aussi

0 commentaire(s)