Renée, Carey et le Dr Julien

Nos coups médiatiques de la semaine : Renée Claude, Carey Price et le Dr Julien

Semaine très variée puisqu’en plus de SNC-Lavalin (encore et encore) et de Boeing, la maladie d’Alzheimer a ramené Renée Claude dans l’actualité, un nouveau record a contribué à rapprocher les fans du CH de Carey Price et la gestion du bon Docteur Julien a été malmenée.

Gilles Julien : bon Docteur ou entrepreneur ?

La journaliste Isabelle Hachey, de La Presse+, en a fait une spécialité : faire tomber des « monuments » de leur piédestal.

Après François Bugingo (2015), Giovanni Apollo (2017), Martin-Luc Archambault (2018) et quelques autres, voilà que c’est la réputation du « bon Docteur Julien » qui a été sa cible.

LUNDI, LE DR JULIEN ET SA FONDATION SONT TOMBÉS DU PIÉDESTAL QUE LEUR ONT CONSTRUIT LES MÉDIAS.

Lundi, à la une de La Presse+, c’était au tour de la Fondation du Docteur Julien, du Dr Gilles Julien et de sa conjointe Hélène Sioui-Trudel de tomber du piédestal que leur ont construit, au fil du temps, les médias québécois.

Piédestal puisqu’avec son charme indéniable, le Dr Julien est parvenu, au fil des ans, à créer et maintenir la seule guignolée fortement médiatisée en marge de la Grande guignolée des médias – ce n’est pas rien comme privilège.

Évolution médiatique - Dr Julien
GÉNÉRALEMENT PEU PRÉSENT DANS LES MÉDIAS – SAUF AU MOMENT DE SA GUIGNOLÉE – LE DR JULIEN A ÉTÉ TRÈS MÉDIATISÉ AU COURS DES DERNIERS JOURS. SOURCE : CISION

Depuis quelques jours, tant dans La Presse+ qu’à différents micros, le Dr Julien a choisi une drôle de stratégie pour répliquer : il s’est positionné à la fois comme entrepreneur et gestionnaire d’argent public (plusieurs millions de dollars par année) plutôt que comme le bon docteur attentionné du début de sa vie publique. Ce faisant, il exposait ses lacunes en gestion…

Faisant fi d’une gouvernance discutable, sa conjointe et lui ont prétendu être tous les deux les cofondateurs de la Fondation du Dr Julien – ce qui n’est pas exact – et ont d’abord réfuté les accusations de mauvaise gestion de ressources humaines venant de plusieurs ex-employés avant de recourir à un automatisme : s’excuser tardivement.

Pourquoi s’excuser après trois jours de déficit de réputation grandissant ? Parce que toute cette mauvaise presse devait déjà nuire aux dons du public et aux relations avec les partenaires du secteur public…

Mesure Média a analysé l’une des 195 retombées des derniers jours :

  • Mea culpa, connais pas, chronique de Patrick Lagacé, La Presse+, 12 mars 2019. Toutes les variables sont négatives, dont celles-ci : le titre, l’amorce, le ton et le traitement journalistique. Déficit de réputation de -30 448 $ pour le Dr Gilles Julien.

« Tu trouveras la paix dans ton coeur… »

C’est le retour des « vers d’oreille » d’une autre époque : après la chanson-thème de Passe-Partout, revoici l’un des plus grands succès du tandem Stéphane Venne et Renée Claude à la manière de Luce Dufault, Céline Dion, Ginette Reno et plusieurs autres grandes voix, au profit de la Fondation du CHUM.

PRÈS DE 300 RETOMBÉES DANS LES MÉDIAS TRADITIONNELS ET UNE TRAINÉE DE POUDRE DANS LES MÉDIAS SOCIAUX !

La couverture a été très importante dans les médias traditionnels – près de 300 retombées – et, en particulier, à la radio où la nouvelle version a tourné abondamment.

Facebook - Céline Dion - Tu trouveras la paix dans ton coeur
PLUSIEURS SOURCES ONT ENCOURAGÉ L’ACHAT DE LA CHANSON. SANS SURPRISE, C’EST LA PAGE FACEBOOK DE CÉLINE DION QUI A EU LE PLUS D’IMPACT…
Engagement - Fondation du CHUM
LE SUJET ÉTANT TOUCHANT, LA PAGE FACEBOOK DE LA FONDATION DU CHUM A CONNU UN BOND D’ENGAGEMENT : 2,66 %. SOURCE : PLIK.CO

« Ca-rey ! Ca-rey ! »

Il a ses fans finis qui s’époumonent au Centre Bell. Et il y a encore, dans les lignes ouvertes à Montréal et dans les réseaux sociaux, des « Pro-Halak ».

Carey Prince à la une
MERCREDI, CAREY PRICE A FAIT LA UNE À PEU PRÈS PARTOUT, SAUF… AU DEVOIR ET À LA PRESSE+.

APRÈS 315 VICTOIRES, CAREY PRICE NE PARVIENT PAS ENCORE À VIRER MONTRÉAL À L’ENVERS…

Ainsi, même après avoir remporté 315 victoires avec la Sainte-Flanelle sur le dos – et surpassé l’ancien record du gardien Jacques Plante – Carey Price ne parvient pas encore à virer Montréal à l’envers comme l’ont fait les Béliveau, Lafleur, Roy et… même Stéphane Richer !

Le numéro 31 a tout de même monopolisé l’attention médiatique à travers le Québec, mercredi, comme en témoigne un total de 367 retombées – uniquement dans les médias traditionnels !

Mesure Média a analysé l’une de ces retombées :

Ainsi, du sport aux fondations dans le secteur de la santé, l’analyse médiatique permet de mesurer les hausses et les baisses de réputation des marques auprès des publics qu’elles visent.

Chaque vendredi, Mesure Média présente le gain de réputation (ou le déficit) enregistré par une marque, une organisation ou une personnalité au cours de la semaine.

Note: Après avoir tenu compte du coût publicitaire avant négociation d’une retombée de presse, nous évaluons différentes variables d’analyse afin d’établir le gain ou le déficit de réputation de la retombée. Le gain ou le déficit de réputation (en dollars) d’une retombée est calculé à partir de plusieurs critères quantitatifs et qualitatifs pondérés, dont le traitement journalistique accordé au message ainsi que les aspects graphiques et visuels.

0 commentaire(s)