Xavier Dolan : combien vaut-il à l’étranger ?

xavier dolan Cannes

Dès son arrivée en poste, la ministre des Relations internationales, Christine St-Pierre, a affirmé que la réputation du Québec à l’étranger avait été mise à mal par la charte des valeurs. Le Québec n’a pas toujours bonne presse hors de nos frontières, mais on peut toujours compter sur la culture pour remonter notre cote à l’étranger.

Il y a bien eu le Cirque du Soleil, Robert Lepage et Céline Dion, et quelques autres succès de chanteurs et humoristes québécois en France. Mais ces jours-ci, c’est le cinéaste Xavier Dolan qui fait jaser la presse internationale par sa présence au Festival de Cannes.

Déclinons cette couverture médiatique presque toujours favorable :

  • On recense au moins 970 articles sur lui et son film Mommy dans les médias hors-Québec. La presse française a publié près de la moitié de ces articles.
  • Au Québec, c’est au moins 390  articles que l’on peut lire sur le sujet.
  • À la radio et à la télévision, principalement au Canada, c’est plus de 1 120 mentions de Xavier Dolan que l’on peut retracer.

Ému aux larmes, émotif sur le tapis rouge au bras des actrices Anne Dorval et Suzanne Clément, Xavier Dolan ne peut faire autrement qu’être autant médiatisé.

Il sait aussi provoquer la controverse. Un jour, il qualifie le marché québécois de « consanguin » au magazine Paris Match. Le lendemain, il se chicane avec la réputée chroniqueuse Sophie Durocher du Journal de Montréal. Sans compter ses démêlés avec Vincent Guzzo

On peut aimer ou détester Xavier Dolan, mais il génère énormément de contenu apprécié par la SRC ou TVA – qui médiatisent ses succès – que de mentions déplaisantes chez les Radio X de ce monde, qui adorent casser du sucre sur son dos de cinéaste subventionné par nos taxes… 

Image dans la presse française

Bref, Dolan fait de la bonne copie et procure des cotes d’écoute. Que demander de mieux !

Alors, combien a valu la réputation du réalisateur québécois dans les médias étrangers au cours de la dernière semaine, selon notre outil d’évaluation des médias mesure [d] ?

  • Parmi les nombreuses retombées de presse, le quotidien français Le Monde a publié, vendredi dernier, une critique élogieuse du film, suivie d’un portrait de Suzanne Clément, représente un gain de réputation de 171 790 $* pour Dolan et son film.
  • Dans Le Figaro, la critique de Mommy vaut quant elle un gain de réputation de 31 040 $* pour le réalisateur et son film.

Le succès du cinéma de Dolan ne réhabilite pas entièrement l’image du Québec à l’étranger. La culture ne fait pas oublier les débats houleux tels la charte ou les scandales de corruption qui ont nui au capital de sympathie du Québec, surtout dans les médias américains et européens. Mais le génie de Dolan, salué à Cannes, a au moins le mérite d’offrir une réputation plus inspirante du Québec au reste du monde.   

 

* Précision : Après avoir déterminé le coût publicitaire avant négociation d’une retombée de presse, mesure [d] évalue différentes variables d’analyse afin d’établir le gain ou le déficit de réputation de la retombée. Le gain ou le déficit de réputation (en dollars) d’une retombée est calculé à partir de plusieurs critères quantitatifs et qualitatifs pondérés, dont le traitement journalistique accordé au message ainsi que les aspects graphiques et visuels. mesure [d] est au service des organisations et des marques depuis 1994.

Vous aimerez peut-être aussi

1 commentaire(s)

  1. Olivier 3 années auparavant

    Combien vaut-il à l’étranger ? Une palme d’or !

    Répondre J'aime Je n'aime pas