À LA UNE

Quelle semaine ! L’ennui des précédentes a rapidement cédé le pas à deux débats, à l’autoflagellation du chef caquiste, à l’importance des sondages pour donner le ton à la couverture médiatique et aux activités originales dans les circonscriptions.

Une malheureuse allusion à Génies en herbe

Les 35 ans et plus se souviennent avec une certaine nostalgie du quiz télévisé Génies en herbe, diffusé au « canal 2 » – à l’époque où il n’y avait qu’une seule façon de capter les signaux. Les écoles secondaires y envoyaient leurs « bollés » (notamment Mario Dumont) afin de répondre à des questions autrement plus difficiles que « Quelle est la seule province bilingue au Canada ? »

Dimanche dernier, le chef caquiste a compté dans son propre filet en démontrant sa méconnaissance des faits saillants à propos de l’immigration – un enjeu qu’il a lui-même imposé dans la campagne !

François Legault a choisi d’imager sa méconnaissance des faits saillants…

Conséquence : M. Legault est à l’origine d’un déficit de réputation grandissant dans toute sa couverture médiatique québécoise… et ailleurs. Ainsi, le quotidien néo-brunswickois L’Acadie nouvelle – très occupé par la campagne électorale qui s’y déroule – a trouvé le moyen de souligner la bourde du chef caquiste.

Le déficit de réputation de la CAQ causé par cette retombées est de – 4 % (le seuil de passage est de 50 %). Source : L’Acadie nouvelle

Pour sa part, la page Facebook Dérapages poétiques – qui relève les citations amusantes des personnalités publiques – s’est moquée du chef caquiste avec sa déclaration liée à Génies en herbe.

La page Dérapages poétiques regroupe plus de 42 000 abonnés !

Quand les chiffres génèrent des tonnes de mots

Dans les années 70, un ministre avant-gardiste était particulièrement sensible aux perceptions des Québécois envers les intentions et les décisions du gouvernement de René Lévesque, et il jugeait essentiel de mesurer régulièrement l’évolution de leurs humeurs. Son nom ? Marcel Léger.

Après cette carrière, M. Léger et son fils Jean-Marc ont créé ce qui est devenu la plus grande firme de sondages, de recherche et de stratégie marketing de propriété canadienne (plus de 600 employés). Depuis toujours, l’une des stratégies à succès de Léger consiste à diffuser continuellement des sondages qui vont « faire la nouvelle » – et celui de cette semaine confirme l’efficacité de cette démarche.

Ainsi, durant deux jours (mardi et mercredi), le sondage de Léger a donné le ton à la couverture médiatique. Et quel hasard : il a été dévoilé dans le creux de vague que connaît la CAQ et à deux jours du Face-à-face de TVA…

La une du Journal de Montréal, mardi. Malgré un titre commun, chaque parti obtient des gains de réputation différents grâce aux sous-titres et intentions de vote: 23 739 $ pour le PLQ, 20 735 $ pour la CAQ et 17 546 $ pour le PQ et QS.
À l’intérieur, le plus important gain de réputation appartient au Parti libéral (64 118 $), suivi de près du Parti québécois (59 875 $). Et, malgré un important déficit de réputation en page 2, le gain total de la CAQ est de 30 725 $. Québec solidaire ferme la marche avec 36 342 $.

La firme Léger est parvenue à obtenir plus de 400 mentions de son plus récent sondage !

Partout à travers le Québec, les stations de radio ont placé les faits saillants de ce sondage parmi les plus importants sujets d’actualité. À la télévision, TVA et LCN ont occupé le haut du pavé parmi les 148 mentions.

D’autres firmes de sondage jouent du coude pour obtenir de l’attention médiatique – notamment CROP et Mainstreet (qui ont diffusé leurs résultats jeudi).

Peu de mousse dans la bière…

Mercredi soir, le site éphémère Aire commune a réuni les quatre principales candidates de la circonscription de Mercier afin de faire le service aux tables. Ainsi, Ruba Ghazal (QS), Gabrielle Collu (PLQ), Johanne Gagné (CAQ) et Michelle Blanc (PQ) se sont retrouvées à discuter avec bon nombre d’électeurs et électrices dans un contexte original.

La candidate Ruba Ghazal se fait remarquer avec un intéressant taux d’engagement de 3,74 %.

Mais, assez étonnamment, elles et leur entourage ont très peu diffusé leur présence… C’est la candidate de QS qui s’est imposée avec 84 réactions sur Facebook. Michelle Blanc (3 réactions) et Johanne Gagné (2 publications) ont été timides, et Gabrielle Collu absente.

Le compte à rebours vers la fermeture des boîtes de scrutin est en marche !

Inscription à l’infolettre

Nous publions des articles chaque semaine au sujet de l’actualité. Restez informé en vous inscrivant à notre liste d’envoi.